Trains des Amériques

Glossaire
Conception du réseau miniature

Derniers ajouts Proposer une définition (aide)
231 📝 🔗
Aisle

Allée, passage permettant aux modélistes d’exploiter le réseau

234 📝 🔗
Backdrop

Fond de décor

217 📝 🔗
benchwork

Superstructure (du réseau).

242 📝 🔗
Drop leaf

Section de voie en impasse montée sur charnière et dépassant du réseau. Hors opérations, cette section est rangée le long du fascia. En opérations, cette section est relevée et permet de faciliter les manœuvres.

Ce type d’aménagement présente comme inconvénient de rendre difficile l’ajustement de la voie, et, lors du fonctionnement du réseau, de parfois gêner les personnes.

239 📝 🔗
Duckunder
nod under

Partie fixe d’un réseau où la voie traverse une aisle.

Pour franchir un duckunder, il nécessaire de passer sous cette section en s’accroupissant (« to duck under »). Pour ce faire, la partie du réseau concernée est souvent moins large que le reste du réseau, et la partie technique sous le réseau est limitée hauteur.

Si la voie sous laquelle passer est haute, et ne nécessite qu’un effort minimal pour se pencher et le franchir, on parlera alors d’un nod under (« to nod » signifiant « faire un hochement de tête »).

Ce type d’aménagement présente comme inconvénient d’être difficile à franchir pour certaines personnes : beaucoup de modélistes aux tempes grises disent regretter ce choix, pourtant génial sur le papier !

228 📝 🔗
Fascia
layout front

Face avant du réseau, au niveau des voies.

232 📝 🔗
Freestanding

Élément du benchwork qui tient debout seul, par opposition à un élément accroché à un mur.

216 📝 🔗
Givens and Druthers
Given, Druther

Méthodologie de conception d’un réseau, consistant à faire deux listes.

Les Givens (les « impératifs ») sont des éléments qui ne sont pas négociables ou qui ne peuvent pas être changés : taille du lieu accueillant le réseau, portée de vos bras, budget, échelle utilisée (qui impose certains volumes et certaines normes), thématique du réseau (qui joue sur la taille des trains ou des industries), etc. Cette liste doit rester courte.

Les Druthers ( les « préférences ») sont les éléments que vous souhaiteriez avoir, mais qui restent négociables. Cette liste peut être longue ; elle sera prise en compte une fois que tous les givens ont été posés sur le plan.

Le terme « druther » vient d’un jeu de mots : « you’d rather » (« vous préféreriez ») a été déformé oralement, puis transcrit en « druther ».

Le terme a été inventé par John Armstrong.

233 📝 🔗
Hatch
lift-out hatch

Trappe de visite (qui se soulève).

213 📝 🔗
Layout design element
LDE

Désigne une conception de réseau où les scènes clés d’un lieu réels sont représentées de manière convaincante, même si elles sont compressées ou réduites. L’important est qu’une personne connaissant le site, le bâtiment ou la scène reconnaisse le LDE choisi.

Terme popularisé par Tony Koester.

Iain Rice utilise ce concept avec deux règles supplémentaires :

  • un LDE peut avoir n’importe quelle taille (d’une guitoune à un dépôt complet de locomotives, en passant par un pont ou une configuration de voies) ;
  • les LDE choisis ne sont pas négociables et doivent figurer sur le réseau (Given).
240 📝 🔗
Lift-out section

Partie d’un réseau montée sur charnières, où la voie traverse une aisle. L’ouverture de cette section se fait en plaçant la partie sur charnières à la verticale, comme un pont-levis.

Ce type d’aménagement présente comme inconvénient de rendre difficile l’ajustement de la voie.

229 📝 🔗
Lighting valance

Lighting valance sur un micro-réseau.

Berling Rivers par François Fontana.
Photo : Trizek, CC-BY-SA, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Berling-Rivers-Fran%C3%A7ois-Fontana.jpg?uselang=fr

Panneau accroché au plafond d’un réseau fixe, ou en haut d’un module en shadowbox, permettant aux personnes regardant le réseau de ne pas être éblouies par l’éclairage.

238 📝 🔗
Modular layout

Réseau constitué de modules, normalisés ou non.

237 📝 🔗
Movable layout

Réseau fixe conçu par tronçons, afin d’être facilement déménagé.

202 📝 🔗
nolix

Type de réseau à deux étages (ou plus), où la voie principale est en rampe, permettant aux trains de changer de niveau progressivement sans avoir a passer par une rampe hélicoïdale (« helix »).

236 📝 🔗
Portable layout

Réseau destiné à être transporté, pour être, par exemple présenté en expositions.

220 📝 🔗
shadow box

Une « boîte à ombre », désignant un principe de présentation du réseau avec une délimitation claire des scènes par le biais d’un habillage sombre.

Le terme est arrivé dans les années 1990 en Europe francophone, et a été rapidement transformé en « showbox ». Le glissement est sans doute du au fait qu’un showbox (de « show », « montrer », et « boîte », « box ») est souvent montré en expo (en show) et permet de montrer le réseau miniature.

230 📝 🔗
Skirting
curtains

Masque allant du bas du réseau jusqu’au sol, destiné à cacher les dessous du réseau. Le terme curtains (rideaux) est parfois employé pour un masque en tissu

241 📝 🔗
Swing section

Partie d’un réseau montée sur charnières, où la voie traverse une aisle. L’ouverture de cette section se fait en ouvrant la partie sur charnières comme une porte.

Ce type d’aménagement présente comme inconvénient de rendre difficile l’ajustement de la voie.

244 📝 🔗
Tabletop layout
4x8

Vue virtuelle d’un table-top layout.

Image : Nathan Marciniak, CC-BY-NC-ND, source

Réseau posé sur une table, ou prenant la forme d’une table. Il s’agit souvent du premier réseau type, basé sur la taille d’une planche standard de contreplaqué (de 4 par 8 pieds).

214 📝 🔗
The One Module Approach
TOMA

Un module après l’autre !

La taille du module importe peu, l’important est de le terminer avant de passer au prochain.
Photo : BEn, CC-BY-NC-SA, source

Technique de construction d’un réseau consistant à diviser ce réseau en modules et à ne travailler qu’un seul module à la fois. L’objectif est de permettre de travailler sur un seul élément, sans se disperser.

Terme popularisé par Joe Fudgate à partir des années 2010, bien que le concept existe depuis longtemps en Europe.

235 📝 🔗
Walkaround

Réseau conçu pour que les opérateurs et opératrices suivent le train qui leur est assigné.

L’autre type de contrôle consiste à diriger les trains depuis un poste fixe.

Le terme s’applique également aux commandes adaptées à ce type de réseau (walkaround cab, walkaround control...)

Proposer une définition