Trains des Amériques

Sankou Ferry : la seconde vie des F7

Sauf mention contraire, Texte et photos : Luc
Trains des Amériques n°8, Janvier 2021

Luc a ce talent de raconter de belles histoires. Rendez-vous en Afrique, là où les fières F7 de grandes compagnies américaines rejoignent le royaume des lions...

« Hic sunt leones. »

L’histoire se déroule à Sankou, une ville-république d’Afrique centrale qui ne se trouve sur aucune carte, et à une époque difficile à déterminer, disons entre 1950 et 1970.

Une ligne de chemin de fer et du matériel roulant ont été amenés grâce à des capitaux étrangers, principalement américains ; le sous-sol recèle des minerais très intéressants !

La ligne et le trafic routier traversent le fleuve en empruntant un ferry.

C’est un pays dit « en voie de développement » ; on fait comme on peut avec les moyens disponibles.

Quelques détails techniques.

De simples commandes.
×
De simples commandes.

Le réseau est un showcase de 120 cm x 60 x 60, en point à point. Il est constitué de voie courbable Peco, code 80, et aiguilles du même, commandées manuellement. L’alimentation est analogique, avec un transfo Fleischmann et une commande Gaugemaster. L’alimentation est divisée en 6 secteurs, alimentables et désalimentables ad libitum : il y a le coupon de la machine tractrice, un secteur comprenant les deux aiguillages et le bateau, , et les quatre voies de garage

Un mot à propos du ferry lui-même, il m’a posé deux problèmes techniques.

D’abord, il doit se déplacer d’une rive à l’autre. J’ai essayé, dans un premier temps, de le faire se mouvoir avec un moteur de lecteur CD en guise de treuil, mais je n’étais pas satisfait. Finalement, j’ai opté pour ceci : une machine puissante et lourde (une E8 ex-Pennsylvania, de la marque LifeLike), sur un coupon dédié, qui tire et pousse le ferry au moyen d’une barre d’attelage.

Ensuite, les trains doivent pouvoir se déplacer sur le ferry lui-même. Il faut donc que les voies de celui-ci soient alimentées ! Là aussi, j’ai chipoté pas mal, jusqu’ à arriver à ceci : une ligne aérienne alimentée au départ du transfo, et deux pantographes sur le bateau ; ça MARCHE !

Les dessous du ferry
×
Les dessous du ferry

Notons que le ferry ROULE sur l’eau ; il est fondamentalement constitué d’une planchette, et de châssis récupérés sur des petites autos (photo 02). L’eau, c’est de la Résine Cristal Gédéo, belle et facile à mettre en œuvre.

Le réseau des CFRDPS (Chemins de Fer de la République Démocratique et Populaire de Sankou

Vue d’ensemble

À gauche, la rive droite (oui : le fleuve coule vers le spectateur) ; au milieu, l’eau boueuse, crocodileuse, et le ferry ; à droite, la rive gauche, avec le quartier de la gare et le centre-ville.

×
Vue d’ensemble

À gauche, la rive droite (oui : le fleuve coule vers le spectateur) ; au milieu, l’eau boueuse, crocodileuse, et le ferry ; à droite, la rive gauche, avec le quartier de la gare et le centre-ville.

Vue aérienne

Vue aérienne, prise par le Tiger Moth de la FARSE (Force Aérienne de la République de Sankou et Environs). En haut, la gare du tram qui dessert les villages d’amont. La Shay se trouve sur la voie qui vient du Reste du Monde. En bas, une voie de garage.

×
Vue aérienne

Vue aérienne, prise par le Tiger Moth de la FARSE (Force Aérienne de la République de Sankou et Environs). En haut, la gare du tram qui dessert les villages d’amont. La Shay se trouve sur la voie qui vient du Reste du Monde. En bas, une voie de garage.

Le tramway arrive en gare

Fait au plus robuste : un châssis Kato et une navette Viessmann 5214, extrêmement fiable !

×
Le tramway arrive en gare

Fait au plus robuste : un châssis Kato et une navette Viessmann 5214, extrêmement fiable !

Vue aérienne du centre-ville et de la gare

On voit le toit de trois des cinq maisons de la métropole. Le camion bleu est arrêté sur l’Avenue de la Gare. Au-dessus de la gare, on voit la E8 ex-Pennsylvania et sa barre d’attelage. A son côté, une voie de garage, puis la voie qui continue vers le Reste du Monde. Tout au-dessus, on devine la voie du tram qui disparaît dans la jungle tropicale.

×
Vue aérienne du centre-ville et de la gare

On voit le toit de trois des cinq maisons de la métropole. Le camion bleu est arrêté sur l’Avenue de la Gare. Au-dessus de la gare, on voit la E8 ex-Pennsylvania et sa barre d’attelage. A son côté, une voie de garage, puis la voie qui continue vers le Reste du Monde. Tout au-dessus, on devine la voie du tram qui disparaît dans la jungle tropicale.

Au boulot !

Nous sommes sur la rive droite.

Une F7 ex-Santa Fe (Kato) attend gentiment son tour de prendre le bac, attelée à un boxcar (Roundhouse) de café à destination des USA. A l’arrière-plan, le tram, à son point d’arrêt, embarque ses passagers.

×
Nous sommes sur la rive droite.

Une F7 ex-Santa Fe (Kato) attend gentiment son tour de prendre le bac, attelée à un boxcar (Roundhouse) de café à destination des USA. A l’arrière-plan, le tram, à son point d’arrêt, embarque ses passagers.

Voilà le ferry !

Il est chargé de quelques camions, mais surtout d’une RSD12 ex-NKP (Atlas), qui pousse un wagon de bananes (Fleischmann). On a une vue d’ensemble sur, à l’avant-plan, Sankou Rive Droite.

×
Voilà le ferry !

Il est chargé de quelques camions, mais surtout d’une RSD12 ex-NKP (Atlas), qui pousse un wagon de bananes (Fleischmann). On a une vue d’ensemble sur, à l’avant-plan, Sankou Rive Droite.

Le ferry en pleine traversée croise le « Cormoran » (Tomytec) de Bernard Prince.

On voit bien la ligne aérienne, les pantos sur le ferry et, tout à droite de la photo (donc, sur la rive gauche) un des portiques.

×
Le ferry en pleine traversée croise le « Cormoran » (Tomytec) de Bernard Prince.

On voit bien la ligne aérienne, les pantos sur le ferry et, tout à droite de la photo (donc, sur la rive gauche) un des portiques.

La traversée n’est pas sans danger ; le fleuve grouille d’animaux malfaisants ! (imprimés en 3D par Eric Thouenon)
×
La traversée n’est pas sans danger ; le fleuve grouille d’animaux malfaisants ! (imprimés en 3D par Eric Thouenon)
×
La F7 a débarqué, et laisse la place à la Shay (Atlas) de l’Infra.

Cette machine est particulièrement appréciée pour sa capacité à rouler lentement, et à s’accommoder des voies parfois incertaines du Sankou.

×
La F7 a débarqué, et laisse la place à la Shay (Atlas) de l’Infra.

Cette machine est particulièrement appréciée pour sa capacité à rouler lentement, et à s’accommoder des voies parfois incertaines du Sankou.

×

Avant de repartir, une visite des quartiers rive gauche (donc, à droite) :

Le centre-ville.

Sous l’arbre à palabres, le mayeur bavarde avec le livreur d’eau potable qui vient d’arriver.

×
Le centre-ville.

Sous l’arbre à palabres, le mayeur bavarde avec le livreur d’eau potable qui vient d’arriver.

Le quartier de la gare, et l’Avenue du même nom (éponyme, donc)
×
Le quartier de la gare, et l’Avenue du même nom (éponyme, donc)
Une partie de la cavalerie de la CFRDPS.
×
Une partie de la cavalerie de la CFRDPS.
La concurrence !

Il n’y a pas que les Américains qui s’intéressent aux richesses de Sankou ! Les Russes, aussi, ont entrepris des négociations, et ont déjà livré cette M62 ex-RZD (Fleischmann)

×
La concurrence !

Il n’y a pas que les Américains qui s’intéressent aux richesses de Sankou ! Les Russes, aussi, ont entrepris des négociations, et ont déjà livré cette M62 ex-RZD (Fleischmann)

Encore quelques précisions.

Les plus beaux des arbres viennent de chez https://www.arborisminiature.com/

Ce réseau ira certainement en expo quand l’épidémie sera finie ; à suivre sur https://us.leforum.eu/t12811-Sankou-Ferry.htm

À propos de l’auteur

Voir sa présentation et ses articles



Cet article est disponible sous licence Creative Commons BY-NC-SA.

Crédits : sauf mention contraire, texte et photos par Luc ; CC-BY-NC-SA ; Trains des Amériques, Janvier 2021.

Permalien : https://www.trainsdesameriques.fr/?article56