Trains des Amériques

Documentation

Le guide du street running

Sauf mention contraire, Texte et photos : Big Boy
Trains des Amériques novembre 2021

Il faut remonter à l’aube du chemin de fer aux Etats-Unis pour comprendre pourquoi le train traverse les rues de certaines villes, une pratique typiquement nord américaine couramment appelée « street running ». À découvrir en quelques photos !

Ce qu’il faut faire à La Grange :

bien garer son auto et ne pas ouvrir sa portière brusquement ! (Photo : mai 2012)

×
Ce qu’il faut faire à La Grange :

bien garer son auto et ne pas ouvrir sa portière brusquement ! (Photo : mai 2012)

Avant le train, les bateaux transportaient les marchandises et les ports des villes côtières et fluviales distribuaient les biens dans tout le pays. À l’arrivée du train, les voies ont naturellement desservi les ports, et il a bien fallu qu’elles se faufilent quelque part dans des villes déjà construites, donc ce fut dans les rues.

Le second cas concerne des villes en construction qui, pour assurer leur croissance, sollicitaient les compagnies ferroviaires pour être desservies. Les compagnies ferroviaires, en pleine croissance elles aussi, acceptaient volontiers de traverser les rues des villes car elles n’avaient pas à acheter le terrain pour installer la voie, et n’avaient même pas à en assurer l’entretien puisque la voie était enterrée ou pavée ! À cette époque, les compagnies ferroviaires ne réinvestissaient pas leurs bénéfices et traverser les rues représentait une aubaine.

Le train ou les rares trains quotidiens ne présentaient pas non plus un grand danger à côtoyer les piétons ou les chars tirés par les chevaux. Ni une compagnie ferroviaire, ni les représentants d’une ville en construction, n’auraient évidemment l’idée, aujourd’hui, de faire se rencontrer des trains, des véhicules routiers tellement nombreux et des piétons, tellement plus nombreux eux aussi !

À leur apogée, on dénombrait 700 cas de « street running » aux États-Unis ! L’augmentation de la circulation routière, de nombreux accidents (piétons et routiers), mais aussi l’exaspération et les associations de riverains ont eu raison de nombreux cas de « street running », et les compagnies ferroviaires ont simplement fermé de nombreuses lignes non stratégiques qui traversaient des villes.

Où voir des trains sur la route ?

Ce qu’il ne faut sans doute pas faire en street running :

aller dormir au Jack London Inn (à droite) à Oakland ! Photo prise en septembre 2008 : deux SD40-2, avec en tête une machine du loueur FRUX (ex-BN, en livrée Cascade green).

×
Ce qu’il ne faut sans doute pas faire en street running :

aller dormir au Jack London Inn (à droite) à Oakland ! Photo prise en septembre 2008 : deux SD40-2, avec en tête une machine du loueur FRUX (ex-BN, en livrée Cascade green).

Il subsiste, en 2021, une vingtaine de cas. Les plus célèbres sont le fameux Jack London Square à Oakland en Californie, desservi par une trentaine de trains chaque jour, tant voyageurs que fret, puis La Grange, dans le Kentucky.

Ensuite le plus long à Michigan City dans l’Indiana, qui voit passer trains de voyageurs (sous caténaire !) trains de fret, et les plus intéressants : Fort Collins dans le Colorado, Ocala en Floride, Elizabeth en Pennsylvanie et St Marys en Pennsylvanie également. Il existe aussi des lieux plus anonymes : Warsaw dans l’Indiana, Frankfort dans le Kentucky, le très industriel site de Willmington en Californie...

En tous cas, ce n’est pas la taille qui compte puisque le parcours est souvent inférieur à un kilomètre, mais plutôt son emplacement et la confrontation avec les véhicules routiers dans un quartier résidentiel ou commercial !

Le guide en images !

Ce qu’on peut faire à La Grange :

aller au resto à gauche manger un CSX burger en comptant les wagons ! Je ne suis pas sûr du résultat sur la digestion !

×
Ce qu’on peut faire à La Grange :

aller au resto à gauche manger un CSX burger en comptant les wagons ! Je ne suis pas sûr du résultat sur la digestion !

Ce qu’il ne faut pas faire en street running

tomber en panne sur la voie ! En même temps c’est pas grave, le shériff vient vous aider à pousser !

×
Ce qu’il ne faut pas faire en street running

tomber en panne sur la voie ! En même temps c’est pas grave, le shériff vient vous aider à pousser !

Ce qu’il ne faut pas faire en street running (ni ailleurs)

traverser la voie devant le train à quelques mètres du passage piétons. Ici à Frankfort, Kentucky.

×
Ce qu’il ne faut pas faire en street running (ni ailleurs)

traverser la voie devant le train à quelques mètres du passage piétons. Ici à Frankfort, Kentucky.

Le conducteur du premier AC 6000 CW livré au CSX en 1996 fait coucou aux minettes

C’est plus efficace de draguer avec un AC 6000 ou avec une Porsche ?

×
Le conducteur du premier AC 6000 CW livré au CSX en 1996 fait coucou aux minettes

C’est plus efficace de draguer avec un AC 6000 ou avec une Porsche ?

Ce qu’il faut faire en street running :

Aller se faire couper les cheveux chez Hair Styling Unlimited à Warsaw, Indiana, en regardant passer les trains !

×
Ce qu’il faut faire en street running :

Aller se faire couper les cheveux chez Hair Styling Unlimited à Warsaw, Indiana, en regardant passer les trains !

Ce qu’il ne faut pas faire en street running, à aucun moment :

 : ne pas se garer. Ce que je voulais, c’est tourner à gauche pour aller à l’église de la célèbre 11e rue à Michigan City !

×
Ce qu’il ne faut pas faire en street running, à aucun moment :

 : ne pas se garer. Ce que je voulais, c’est tourner à gauche pour aller à l’église de la célèbre 11e rue à Michigan City !

Notez l’abri bus vert

C’est l’arrêt de la South Shore Line de la 11e rue à Michigan City, les voyageurs descendaient sur la chaussée !

×
Notez l’abri bus vert

C’est l’arrêt de la South Shore Line de la 11e rue à Michigan City, les voyageurs descendaient sur la chaussée !

Ce qu’il ne faut sans doute pas faire en street running :

aller dormir au Jack London Inn (à droite) à Oakland ! Photo prise en septembre 2008 : deux SD40-2, avec en tête une machine du loueur FRUX (ex-BN, en livrée Cascade green).

×
Ce qu’il ne faut sans doute pas faire en street running :

aller dormir au Jack London Inn (à droite) à Oakland ! Photo prise en septembre 2008 : deux SD40-2, avec en tête une machine du loueur FRUX (ex-BN, en livrée Cascade green).


Galerie

Dans la rue commerçante de La Grange, Kentucky, le train est une attraction touristique.

Cela va de la présence d’une tour pour observer les trains jusqu’au restaurant qui vend des « CSX burgers » !

×
Dans la rue commerçante de La Grange, Kentucky, le train est une attraction touristique.

Cela va de la présence d’une tour pour observer les trains jusqu’au restaurant qui vend des « CSX burgers » !


Sauf mention contraire, le texte et les photos de cet article sont disponibles sous licence Creative Commons BY-NC-SA.

Crédits : sauf mention contraire, texte et photos par Big Boy ; CC-BY-NC-SA ; Trains des Amériques, Trains des Amériques.

Permalien : https://www.trainsdesameriques.fr/?article106