Trains des Amériques

Compagnies et organisations
Penn Central

Penn Central Transportation Company, PC

EMD E8 portant les « couleurs » du Penn Central

Photo : Tomatosoup97, CC0, source

Compagnie de chemin de fer de classe I des États-Unis, créée en 1er février 1968 par l’achat convenu du Pennsylvania Railroad par le New York Central Railroad. Les deux compagnies subissent alors la crise des chemins de fer des années 1960, et toutes deux sont en mauvaise santé financière.

L’opération de fusion a pour but de rationaliser les services des deux compagnies pour faire face à la montée en puissance du transport routier qui bénéficie du tout nouveau réseau d’autoroutes. Ces compagnies, concurrentes depuis toujours, exploitent des lignes parallèles dans le nord-est des États-Unis.

Malgré de belles artères desservant tout le Nord-est et le Mid-west, la majorité des dessertes commerciales sont établies sur de courtes distances, facilement concurrencés par les camions bénéficiant de routes nouvelles. Des services hétérogènes portés à bout de bras (REA, ou les trains de banlieue de New York et Boston notamment) ajoutent au tableau catastrophique.

Mais l’Interstate Commerce Commission refuse les propositions du Penn Central de fermer des lignes ou de changer ses dessertes. La compagnie croule alors sous des frais de fonctionnement astronomiques (on parle de un million de dollars de pertes par jour). En outre, elle est handicapée par des matériels non-interopérables, et doit faire face à des cultures d’entreprises différentes, qui refusent la fusion.

En janvier 1969, l’Interstate Commerce Commission ajoute au ménage de force le New York, New Haven and Hartford Railroad, en banqueroute.

Le Penn Central finit par de déclarer en banqueroute le 21 juin 1970, moins de deux ans après sa création. Il entraîne dans sa chute le Lehigh Valley qui dépendait de lui.

L’événement est retentissant et fait la une des journaux. L’État fédéral réagit à cette catastrophe économique majeure en permettant aux trains de toujours rouler et prend la décision radicale de nationaliser le PC. Approuvée par le Congrès, cette nationalisation aboutit à la création de la Conrail en 1976. Les activités voyageurs grande-distance sont retirées de l’équation en 1970, avec la création de l’Amtrak par le gouvernement.

Le Norfolk Southern rachète les actifs du Penn Central lors de la vente de la Conrail en 1998.