Trains des Amériques

Compagnies et organisations
Pennsylvania Railroad

Pennsy, PRR

La GG-1 4932 à South Amboy, New Jersey, le 3 septembre 1965

Photo : Roger Puta, domaine public,
source

Créée en 1846, le Pennsylvania Railroad était un chemin de fer de classe I des États-Unis. Au cours de son histoire le PRR procède à de très nombreux rachats, qui lui permettent de devenir un mastodonte économique.

À son apogée, le PRR dessert toutes les zones industrielles de New York, Philadelphie, Baltimore, et Washington ; vers l’ouest, elle dessert les états industriels de Pennsylvanie, Ohio et Indiana ainsi que les bords du lac Erie, et file jusqu’à Chicago et au Mississippi. Dans tous ces lieux, elle est en concurrence permanente avec le New York Central.

La première moitié du XXe siècle est l’âge d’or du Pennsy : il s’agit de la plus grande compagnie de chemin de fer du pays, avec le plus grand kilométrage de lignes, les plus gros revenus liés au trafic, le plus grand nombre d’employés, etc. Elle est, à une époque, la plus grosse société cotée en bourse au monde. Elle construit puis exploite un site ferroviaire emblématique, la Horseshoe Curve.

Le PRR était montré comme un exemple, avec une volonté d’avoir du matériel interopérable et fait maison (la compagnie construit ses locomotives à vapeur dans ses ateliers de Altoona), d’acheter des série cohérentes de matériels, d’avoir une livrée unique (voitures « Tuscan Red »), de mettre en place la signalisation lumineuse ou de mettre en place des méthodes donnant priorité à la sécurité. Le Pennsy prend alors pour slogan « Standard Railroad of the world ».

Ses réalisations techniques marquent les esprits de l’époque. Plusieurs gares Penn Station sont construites avec une volonté de marquer l’architecture. Les locomotives carénées, dessinées par Raymond Loewy, tractent les trains de voyageurs de luxe, dont le Broadway Limited entre Chicago et New-York. La traction électrique apparaît à partir de 1928 à New-York et Philadelphie. Le 15 mars 1935, la ligne New York - Washington passe intégralement à la traction électrique, avec les locomotives GG1.

Le PRR commence à perdre de l’argent à partir de 1946. La traction vapeur s’achève en 1957, mais contrairement au NYC, le Pennsy préserve ses locomotives (la plupart sont visibles à Strasburg, PA)

Prise par la crise économique ferroviaire des années 1960, la compagnie disparaît en 1968 lors de sa fusion avec son ennemi de toujours, le New York Central. De cette fusion naît le Penn Central, au destin funeste.