Trains des Amériques

La p’tite maison au bout du pont

Sauf mention contraire, Texte et photos : Frédéric Testard
Trains des Amériques n°6, Novembre 2020

Frédéric « Frédo » Testard était un des piliers du forum. Son décès en 2018 a laissé la communauté orpheline d’un grand modéliste.

À vous à présent de découvrir son talent avec la réalisation d’une petite maison à l’échelle Sn3, toute en papier Canson.

Après un an et demi de Dave’s Corner [un diorama de Frédéric en 0n30 - NDLR] seulement entrecoupé par quelques poses de voie et de végétation sur le réseau Sn3, et alors que le Corner approche sérieusement de sa complétion, j’ai décidé de me reposer un peu en construisant quelques bâtiments en S.

Première observation : c’est tout petit après tout ce O...
Deuxième : les techniques n’ont pas d’échelle, et je suis bien décidé à transférer au S mes nouvelles compétences avec le papier Canson, développées pour construire le Anne, le bateau en réparation chez Dave.

Ce premier bâtiment en S sera une petite maison de gardien de pont. J’ai trouvé un modèle sympa dans un récent Narrow Gauge Downunder, où était publiée une photo du réseau de Richard Grinyer (numéro 36, janvier 2010, page 13). Un petit dessin pour indiquer à quoi devrait ressembler la p’tite maison in fine.

×

Voici le début de la construction.

×
×
×
×

Premier mur réalisé, à l’arrière, sans ouverture. Pour l’instant je n’ai posé que les premières planches de canson ; chaque planche fait 0,33 mm d’épaisseur, soit à peu près deux centimètres en S. C’est pas mal pour des planches. Cela représente un grammage de 180g/m2.

J’ai voulu tester tout de suite la décoration : eau + encre de Chine, suivi d’un lavis d’ombre brûlée (pas uniforme), d’un lavis de blanc, de quelques reprises à l’encre de Chine, et d’une évocation des clous et de la rouille.

Le papier se gondolait de rire au début quand je lui ai dit qu’il allait ressembler à du bois, l’air de dire : c’est de là que je viens j’en sais plus que toi sur la question. A la fin il s’est calmé...

×

La base du diorama a été végétationnée.

×
×
×
×

Un peu de progrès, et la maison à son futur emplacement.

Vision optimiste :

×

Vision plus réaliste : oui, il y a encore du travail autour...

×
×

Avec la porte et le ’trimming’ sur le côté des murs (désolé je sais pas comment ça s’appelle en français, c’te chose là).

×
×

Au toit ! Deux morceaux de carton collés à un morceau de bristol plié pour faciliter le montage. Des planches en canson dessous (pas partout) pour imiter la partie inférieure en bois. J’ai aussi collé une petite extension au socle pour le water tank.

×
×
×
×
C’est une maison bleue (si on veut)
Adossée à la colline (ça oui, et même à la montagne)
On n’y vient à pied (ou en train)
On ne frappe pas (sur le constructeur)
Ceux qui vivent là ont perdu la clé (ils ne l’ont jamais eue... mais ils n’ont pas perdu leur colt).

Bien. Assez rigolé.

La maison est à peu près terminée à l’exception du petit porche au dessus de l’entrée. Il reste à faire les supports du réservoir, sa couverture et le tuyau de connection avec la gouttière, découpée dans une paille dans le sens de la longueur (j’ai collé de sorte que le côté visible soit le plus rectiligne possible). Il faudra aussi faire la base de relief et végétation sous le réservoir. Puis j’installerai la chose sur le réseau, arrangerai le relief derrière la base du diorama et alors seulement, quand elle ne risquera plus de gêner, j’installerai définitivement la maison.

×
×

J’ai réalisé le support du réservoir et l’ai installé sur la petite pièce de carton rajoutée à la base du diorama.

×

Puis j’ai installé la base sur le réseau et commencé l’intégration dans le décor. Pas mal de chutes de plâtre ont été nécessaires pour mettre les choses à peu près à niveau. Ce n’est pas fini mais on a une idée.

×
×
×

Voilà les dernières photos de la maison et de ses environs (surtout eux, d’ailleurs). La mise en végétation d’iceux au voisinage immédiat de la maison est quasi-finie (encore quelques lichettes de colle à rajouter là où il y en a vraiment épais, mais ce n’est pas grand chose). J’ai pu commencer à boiser la zone...

×
×
×

Cette zone approche sa complétion. Il me reste une galerie pare-avalanches à construire pour la ligne qui dessert la mine, puis je pourrai décorer le petit bout situé à l’avant.


Cet article est disponible sous licence Creative Commons BY-NC-SA.

Crédits : sauf mention contraire, texte et photos par Frédéric Testard ; CC-BY-NC-SA ; Trains des Amériques, Novembre 2020.

Permalien : https://www.trainsdesameriques.fr/?article49