Trains des Amériques

Compagnies et organisations
Chicago and North Western Railway

CNW, CN&W, North Western

Un train de voyageurs dans la livrée verte et jaune du CN&W en 1979

Photo : Roger Puta, domaine public, source

Compagnie de chemin de fer américain de classe 1, active entre 1859 et 1995 dans le Midwest. En difficulté, le CNW est racheté par ses employés en 1972 qui en concentre les activités sur Chicago, Milwaukee et les Twin Cities. La compagnie est absorbée par l’Union Pacific en avril 1995.


À partir de 1936, le C&NW exploite ses trains de voyageurs rapide, les 400, entre Chicago et les Twin Cities, Chicago et Rapid City, Chicago et Omaha... Le CN&W exploite également des trains de banlieue. Ceux-ci bénéficient de matériels innovants, tels que la première rame automotrice réversible des USA.

De nombreux achats et fusions sont effectués après-guerre : le Minneapolis and St. Louis Railway est acheté, le Chicago Great Western Railway ou le Chicago, St. Paul, Minneapolis and Omaha Railway sont absorbés, pour ne citer que les plus grandes compagnies. Ainsi, le CN&W possède un réseau de 19000 kilomètres de long à son heure de gloire.

Suite à un projet de fusion avorté avec le Milwaukee Road, la compagnie est vendue à ses employés en 1972. Elle prend le nom de Chicago and North Western Transportation Company. Le nombre de lignes est réduit, par des ventes ou des fermetures, pour atteindre 5 000 km en 1995. Le Dakota, Minnesota and Eastern Railroad ou le Wisconsin and Southern Railroad bénéficient de ces réductions pour acheter les lignes et accroître leur implantation locale. La compagnie achète cependant le « Spine Line » du défunt Rock Island en 1980, étendant son réseau vers le sud grâce à une ligne géographiquement intéressante, mais en mauvais état.

En avril 1995, le CNW est finalement racheté par l’Union Pacific Railroad et disparaît.

Sa signature graphique est présente dès 1885, avec le logo ball and bar.