Trains des Amériques

Locomotives
B-unit

A-unit, unité B, unité A

EMD GP60B numéro 346 du BNSF

Le « B » du type de machine ne laisse pas de doute. Photo : Morven, CC-BY-SA, source

Une unité B désigne une locomotive entièrement équipée et indépendante pour produire son énergie, mais dépourvue d’une cabine de conduite. Le B peut signifier « booster ».


Une unité B est donc attelée à une unité A, qui la commande. L’unité B peut être équipée de commandes simplifiées, destinées à la manœuvre.

Une unité A et une unité B ont parfois le même numéro d’immatriculation (on parle d’un ensemble cow-calf ; ou le même numéro avec un A et un B pour les distinguer, ou peuvent avoir des numéros différents.

La flexibilité initiale des unités B, destinées à ponctuellement ajouter de la puissance à un train, n’a pas perduré. Depuis la fin des années 1970, la production d’unités B est devenue rare (dernière commande, les GP60B du BNSF en 2005). L’amélioration des moteurs et des génératrices a amené les compagnies à préférer les slugs.